Cours de licence de droit :
introduction historique au droit

Accès direct aux ressources en droit

Le cours se divise en plusieurs parties, vous pouvez soit le lire dans l'ordre logique, en avançant via la flèche de transition entre parties, soit aller directement à une partie qui vous intéresse en particulier, en utilisant le sommaire ci-dessous. Partager ce cours :

• Préambule (ci-dessous)

Première partie : L'Ancien Régime

--| Chapitre 1 : La formation du régime féodal
--| Chapitre 2 : Une société divisée et hierarchisée
--| Chapitre 3 : Une économie subordonnée

Deuxième partie : La contestation du régime féodal

--| Chapitre 1 : L'évolution économique
--| Chapitre 2 : L'évolution juridique

Troisième partie : La crise de l'Ancien Régime

--| Chapitre 1 : La crise économique et sociale
--| Chapitre 2 : La difficulté des réformes
--| Chapitre 3 : L'ère libérale

Quatrième partie : La révolution française, l'affirmation du libéralisme

--| Chapitre 1 : L'abolition du régime féodal
--| Chapitre 2 : Les difficultés du libéralisme

Cinquième partie : L'aménagement du libéralisme

--| Chapitre 1 : La remise en ordre
--| Chapitre 2 : L'adaptation du libéralisme à la révolution industrielle

*****

Les éléments politiques et les éléments sociaux sont liés, les deux interagissent. L’Antiquité commence avec l’histoire, c’est-à-dire avec l’écriture. Un Empire gréco-romain est venu fusionner les mondes grec et romain. Il faut cependant aussi étudier certains éléments des régimes politiques d’Orient.
Les institutions publiques : éléments d’une culture juridique.

L’Histoire est une condition nécessaire au savoir critique et détient une finalité professionnelle. Elle va être considérée comme la science du changement du passé pour permettre de maîtriser les changements du présent. Les termes juridiques ont une très lointaine origine. Comment les mécanismes judiciaires ont-ils évolué ? L’Histoire juridique a ses rythmes et ses évolutions économiques et sociales spécifiques. On a des repères classiques dont on distingue quatre grandes périodes historiques : l’Antiquité (VIIIe, VIIe siècle av. JC - 476 ap. JC) avec, en 476, la Chute de Rome, siège de l’Empire romain, par l’invasion des Barbares ; le Moyen-Âge (476-1453) avec, en 1453, la Chute de l’ Empire byzantin ; les Temps Modernes, caractérisés par la Renaissance, marquée elle par des règles et principes juridiques, des découvertes, des changements majeurs nouveaux qui nous influencent encore aujourd’hui ; puis enfin la période contemporaine (1789 - à nos jours) avec en 1789 la chute de la monarchie absolue et un changement majeur dans l’organisation du pouvoir politique. En 1789, un grand principe important qui est celui de la liberté, produit une rupture considérable avec la période d’avant la révolution. En effet, la liberté était autrefois rare dans toute activité car tout était soumis à un principe d’ordre autre que le nôtre aujourd’hui. C’est en 1789 que l’on va affirmer solennellement la liberté, donnant ainsi lieu à des divisions très importantes dans nos institutions.

PAGE SUIVANTE >



retour en haut de la page