Développement personnel
Retour au sommaire développement personnel

Agir pour ne plus subir, ou comment arrêter la victimisation


Je vous présente ci-après un court résumé des faits saillants du livre "Agir pour ne plus subir - Délogez la victime qui sommeille en vous" de Christope Carré. Un ouvrage qui traite des schémas de pensée et habitudes à abandonner ou au contraire à privilégier pour se sortir d'un épisode de victimisation.

- Après un traumatisme (quel qu'il soit), au fil du temps, plus on subit passivement les événements, plus on court le risque de devenir victime.

- Être victime n'est pas agréable, le rester encore moins et peut même s'avérer plus destructeur encore.

- La victimisation est définie comme un comportement répétitif dans lequel la personne a le sentiment d'avoir perdu le contrôle sur elle-même et de subir les événements extérieurs de manière passive.

- Les émotions des autres activent en nous les mêmes circuits émotionnels et nos propres émotions les leurs.

- La contraction des muscles provoque des modifications hormonales : baisse du cortisol (hormone du stress) + libération de calmants natuels (endorphine et sérotonine).

- La sourire entraîne une diminution du rythme cardiaque, une baisse de la tension artérielle et un relâchement musculaire.

- Sélection négative = nous ne voyons que ce qui va mal.

- Ne pas agir est le plus sûr chemin pour rester victime !

- Quand l'animal ne peut ni fuir ni lutter, il se trouve en inhibitiion d'action, ce qui provoque chez lui des désordres somatiques.

- Acceptez ce que vous ne pouvez pas changer et vous serez en mesure de changer ce qui peut l'être.

- Vous n'êtes pas coupable d'avoir été victime, par contre vous êtes responsable de ne pas le rester.

- Voir la réalité telle qu'elle est, cela signifie faire taire les opinions et sentiments pour ne prêter attention qu'aux faits.

- La technique positiviste du recadrage peut aider à voir le bon côté d'événements présumés négatifs.

- Dès que notre regard sur nous-même évolue, celui de nos congénères emprunte le même chemin.

- La sollicitude est le contraire de l'indifférence.

- Observez-vous à travers le regard des autres comme si vous étiez un territoire à découvrir.

- Quand nous sommes en concordance avec nos valeurs, notre estime de nous augmente (et inversement).

- Accueillez vos échecs avec bienveillance, ils sont des expériences utiles sur le chemin de la réussite.

- La parole possède un pouvoir créateur, mais aussi destructeur.

- Étiqueter positivement les élèves, c'est-à-dire souligner leurs qualités, améliore leurs résultats.