Développement personnel
Retour au sommaire développement personnel

Notre ego, un ennemi à abattre pour grandir et progresser dans la vie


Je vous propose ci-après une synthèse des citations les plus pertinentes du livre "L'ego est l'ennemi" de Ryan Holiday. Un ouvrage qui rappelle les principes stoïciens pour mener une vie bonne et, surtout, les explicite afin qu'ils soient aisément transposables à notre époque moderne.

- Une seule chose entretient notre ego, c'est le confort. Se fixer des objectifs ambitieux (professionnels, artistiques, sportifs...) est souvent effrayant. Notre ego atténue cette peur et nous dit ce que nous voulons entendre quand nous voulons l'entendre. Mais cette solution court-termiste a des conséquences à long-terme.

- Sois lent dans tes délibérations, mais sois prompt à mettre en ouvre tes résolutions.

- Le détachement est un antidote naturel contre l'ego.

- Il faut viser grand, mais avancer par petits pas.

- "Ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne savent pas". (Lao Tseu)

- Il y a en chacun de nous un point faible qui nous pousse à vouloir la plus grande reconnaissance pour le moindre effort : c'est l'ego.

- Exprimer ce qui n'existe encore qu'en songe affaiblit notre volonté d'agir. Parole et action se disputent les mêmes ressources, (trop) parler c'est donc compromettre la réussite de nos projets.

- Le silence est une force, c'est le répit des hommes forts et confiants.

- Bouche ce trou au milieu de ton visage qui te vide de ta force vitale et observe ce qui advient ensuite !

- Nous tombons souvent dans l'illusion d'une image préconçue du succès (emploi prestigieux, salaire, école de commerce...). C'est une conséquence de l'ego, qui nous trompe sur ce qui importe réellement.

- Au fond, mieux vaut-il ressembler à Monsieur Tout-le-monde ou être quelqu'un de différent ?

- "Il est impossible d'apprendre ce que l'on croit déjà savoir". (Épictète)

- Poursuivre un but (servir une cause extérieure à soi) dans la vie s'oppose aux plaisirs egoïstes et diminue notre ego.

- Ceux qui ont réussi à assujettir leur ego savent que les propos avilissants des autres ne font que les déshonorer eux-mêmes.

- Une personne qui passe son temps à réfléchir vit dans un monde d'illusions et perd prise avec la réalité.

- On ne se bâtit pas une réputation sur ce que l'on compte accomplir, mais ce que l'on a effectivement accompli.

- En dernière instance, c'est la manière de choisir comment nous utilisons notre énergie qui détermine ce que nous réaliserons dans la vie.

- Demeure perpétuellement un étudiant ! Apprends de chaque personne, sur tous les sujets !

- Une personne vraiment humble observe et écoute systématiquement les autres.

- Celui qui a cessé d'apprendre a commencé à mourir.

- Idée : lire un livre sur un sujet dont vous ignorez tout.

- Telles des sirènes sur les rochers, l'ego chante une mélodie envoûtante... qui peut conduire au naufrage !

- Savoir ce que tu aimes et veux, ainsi commencent la sagesse et la vieillesse.

- Nous sommes tous coupables de perdre un temps précieux à faire des choses que nous n'aimons pas pour obtenir des choses que nous ne voulons pas afin d'impressionner des personnes que nous ne respectons pas.

- Notre ego n'aime pas les compromis. Il veut tout, tout de suite ! Tu peux tout avoir dans la vie, mais pas tout à la fois. Fais des choix et sois patient.

- Quand nous sommes déconnectés d'une cause qui nous dépasse, c'est un pan de notre âme qui s'éteint.

- Pourquoi crois-tu que les grands meneurs et penseurs de l'histoire ont choisi de "partir au vert" ? Pour voir et comprendre la réalité différemment, d'une manière qui n'était pas possible dans le tohu-bohu quotidien. Ils en sont revenus avec des idées qui ont changé le monde.

- En mettant même provisoirement notre ego en sourdine, nous pouvons accéder à des ressources insoupçonnées.

- L'ego nous fait croire que nous sommes invicibles, que notre énergie est illimitée.

- Ne te laisse pas tromper par les louanges que tu as reçues ni la somme que tu as en banque.

- Un vieil adage affirme que pour vivre heureux, il faut vivre caché. C'est vrai !

- La notion aristotélicienne de "juste milieu" peut nous servir à maîtriser notre ego. Pour Aristote, la vertu est un point le long d'un spectre. Le courage, par exemple, est à mi-chemin entre la lâcheté d'un côté et la témérité de l'autre.

- On appelle blessure narcissique le fait pour une personne de prendre personnellement des remarques indifférentes ou neutres. On agit ainsi quand notre perception de nous est fragile et dépend du sens dans lequel souffle le vent.

- Chaque instant que nous ne contrôlons pas nous laisse deux choix : le considérer comme du temps perdu/mort ou l'utiliser profitablement.

- Moins nous sommes attachés aux résultats, mieux c'est - mais quand l'ego s'en mêle ce détachement est difficile à atteindre parce que nous avons besoin de reconnaissance.

- Plus l'ego est monstrueux, plus la chute est vertigineuse.

- La réussite, c'est avoir l'esprit tranquille de savoir que l'on a fait de son mieux.

- "Celui qui craint la mort n'accomplira jamais rien qui soit digne d'un homme vivant". (Sénèque)

- Une personne capable de voir loin (réfléchir à longue échéance) ne se laisse pas décourager par les petits revers de court terme.

- L'obsession consistant à ressasser le passé, à répéter que telle personne a agi ainsi ou tel événement n'aurait pas dû avoir lieu, est une manifestation évidente de l'ego.

- Le chemin vers la sagesse ? Voir beaucoup, étudier beaucoup, souffrir beaucoup.

- Les grands hommes ont leurs propres standards (supérieurs) et ne font pas cas de l'avis des autres.

- N'importe qui peut apprendre de ses propres expériences, mais apprendre des autres est bien plus utile encore.