Développement personnel
Retour au sommaire développement personnel

Quelques réflexions sur la polymathie


Je vous propose ci-dessous un court article sur le pouvoir de la polyvalence humaine, aussi appelée polymathie. Il s'agit d'une liste des points les plus intéressants du livre "The Polymath: Unlocking the Power of Human Versatility".

- Un esprit enrichi de nouvelles expériences ne revient jamais dans sa dimension antérieure.

- Notre nature évolutive se manifeste dans notre connectome, le circuit complexe de neurones de notre cerveau.

- Une personne touche-à-tout a plus de chances de devenir un leader.

- Il existe une relation inverse entre la faculté à prendre de bonnes décisions et le fait d'être spécialisé.

- De nombreux scientifiques affirment que le cerveau humain est conçu pour favoriser notre survie et non notre épanouissement.

- Quand les conditions changent, les espèces qui possèdent un éventail élargi de facultés et sont plus flexibles s'adaptent plus facilement alors que les spécialistes à l'esprit étriqué, n'ayant guère d'autres options, sont plus vulnérables à l'extinction.

- Au-delà de la survie, la spécialisation nuit également à notre développement intellectuel et spirituel en assombrissant notre compréhension de la réalité, laquelle est incroyablement complexe.

- L'existence (ou inexistence) de polymaths a des conséquences sociales très importantes dans la mesure où aucune société ne peut vivre sans vision holistique.

- La spécialisation est un frein à notre épanouissement, étouffe notre créativité, limite nos possibilités de survie et rend notre vie fade et insipide.

- Six qualités pour devenir polymathe : individualité, curiosité, intelligence, polyvalence, créativité et unité.

- Plus un individu possède un QI élevé, plus il peut réussir dans un grand nombre de domaines.

- Jongler entre des tâches sans rapport est un moyen efficace de gagner en productivité en entretenant sa motivation.

- L'une des choses les plus fascinantes, mais aussi les plus effrayantes au sujet des humains est qu'on peut dévier le cours de leur vie par une simple phrase.

- Avoir des intérêts divers et variés améliore notre créativité, qui n'est rien d'autre que notre capacité à établir des rapprochements.

- En vieillissant, nous avons tous le tort de renforcer ce que nous savons déjà au lieu de nous adonner à de nouvelles activités qui stimuleront notre cerveau.

- Chaque hémisphère cérébral a son propre intérêt dans la polymathie : le droit pour voir les choses dans leur globalité et leur interdépendance, le gauche pour les étudier plus étroitement.

- Noam Chomsky : curiosité, ouverture d'esprit et esprit critique sont les attributs intemporels d'un mentalité polymathe.

- Nos systèmes académiques fondés sur la spécialisation nous laissent désemparés devant le monde et notre place dans celui-ci.