Développement personnel
Retour au sommaire développement personnel

Sagesses stoïciennes pour bien vivre


Je vous propose ci-après une liste de sagesses stoïciennes pour vous aider à bien mener votre vie et garder en perspective ce qui compte véritablement.

- Seules les personnes qui prennent le temps de philosopher sont libres et vivent la vie authentiquement.

- Les aspects extérieurs de la vie ne peuvent régler nos dysfonctionnements intérieurs.

- Plus nous désirons des choses, plus nous devons déployer d'efforts pour les obtenir, et moins nous sommes libres d'apprécier la vie.

- Il n'y a rien de viril à se laisser emporter par la colère. Au contraire : tempérance et retenue sont les attributs d'un homme fort.

- La force mentale, c'est quand rien ne peut nous chambouler parce que nous sommes maîtres de nos passions.

- Comment devenir invicible ? C'est simple : ne jamais se laisser contrarier par ce qui ne dépend pas directement de notre choix raisonné.

- C'est le privilège des dieux de ne rien vouloir et celui des hommes divins de désirer peu.

- On dit qu'un animal possède la conscience de soi lorsqu'il se reconnaît dans le miroir. Pareillement, l'homme devient philosophe lorsqu'il est capable d'analyser son propre esprit.

- Nous sommes la moyenne des cinq personnes que nous fréquentons le plus souvent.

- L'ego n'est pas seulement répugnant, il est aussi l'ennemi juré de toute croissance personnelle.

- Prenez quelques instants aujourd'hui pour apprécier le fait que vous êtes doué(e) de logique et de raison, grâce auxquels vous êtes capable de relever les défis de la vie.

- Une vie sans but ne peut être qu'erratique.

- Qu'y a-t-il de plus triste que les efforts que nous sommes prêts à consentir pour impressionner quelqu'un ? Rétrospectivement, ces efforts ressemblent parfois à une forme temporaire de folie.

- Il est nettement plus difficile de régler ses propres problèmes quand nous sommes distraits par les lamentations des autres.

- Si nous demeurons assis selon une posture donnée chaque jour pendant suffisamment longtemps, notre colonne vertébrale se déformera en conséquence. Il en va de même pour notre mental que pour notre corps.

- Nous avons tout intérêt à garder nos principes quand nous rencontrons du succès dans la vie, à rester modeste malgré la tentation de devenir présomptueux.

- En considérant chaque jour et chaque situation comme un exercice d'entraînement, les enjeux sont moins importants et surmonter les épreuves devient plus facile.

- Admirer la vaste étendue des cieux est le meilleur antidote à l'agitation des triviales préoccupations terrestres.

- Notre attention est l'une de nos plus précieuses ressources - il ne faut pas la gaspiller !

- Qu'y a-t-il de vraiment "beau" à gagner la loterie génétique ? La beauté ne devrait-elle pas être fonction de nos choix, de nos actes et des qualités que nous développons ? Une humeur égale, le goût de la justice, le sens du devoir : ces attributs caractérisent véritablement la beauté et vont bien au-delà des apparences.

- Qu'allez-vous faire de votre journée avant qu'elle ne vous échappe des doigts et appartienne au passé ? Quand quelqu'un vous demandera demain ce que vous avez fait hier, avez-vous encore vraiment envie de répondre "rien de spécial" ?

- Celui qui vise la gloire lie son bien-être au regard des autres, celui qui recherche le plaisir le lie aux sentiments, tandis que celui qui a une juste compréhension des choses agit simplement comme bon lui semble.

- Le plus important est d'agir correctement et non les résultats qui découlent de nos actions. Notre ambition ne doit pas être de gagner, mais de donner le meilleur de nous-mêmes. Notre intention ne doit pas être d'être reconnu, mais d'aider les autres. Ce qui compte, ce ne sont pas les événements qui nous arrivent, mais comment nous y réagissons.

- Notre manière de relever les petits défis en dit long sur notre capacité à surmonter les grandes épreuves.

- Il est assez incroyable de constater à quel point nous avons plus d'amour pour nous que pour n'importe qui, pourtant nous attachons plus d'importance à l'avis des autres qu'à notre appréciation de nous-mêmes.


- Ne t'attarde pas trop sur ce que pensent les autres. Attarde-toi plutôt sur ce que tu dois penser.

- "La raison pour laquelle nous avons deux oreilles et une seule bouche, c'est pour écouter davantage que nous parlons" (Zénon).

- Nous sommes des "êtres humains" et non des "faires humains".

- Aujourd'hui, n'essaye pas d'imposer ta volonté au monde. Considère-toi plutôt chanceux de recevoir et pouvoir répondre à la volonté du monde.

- La perfection est l'ennemi de l'action.

- Nous devenons la somme de nos actions - chaque action que notre entreprenons vient construire notre personne. Réfléchis-y à deux fois !

- Notre transformation extérieure (vêtements, voiture, etc.) peut sembler importante, mais est superficielle comparé au changement qui prend place en notre for inférieur.

- Quelle raison de vivre et quelles limites à notre misère si nous laissons nos peurs nous dominer ?

- Les grands hommes ne craignent pas les défis : ils les recherchent parce qu'ils savent que c'est le seul moyen d'atteindre les sommets.

- Un esprit libéré des passions devient une forteresse imprenable.

- L'argent ne change rien au caractère des individus, il ne fait qu'accentuer leurs traits de personnalité.

- Si nous ne maîtrisons pas les événements extérieurs, nous gardons la possibilité de répondre comme bon nous semble à ces événements.

- Nul ne peut effacer des paroles dites ! (d'où l'intérêt de tourner sa langue dans sa bouche avant de parler)

- Une personne vertueuse ne tire pas de conclusions hâtives au sujet des autres. Elle ne lésine pas en suppositions : tel événement était sûrement un accident, telle personne ne savait pas ceci, etc.

- Ne pas confondre "devenir techniquement meilleur" (= plus compétent) et "devenir humainement meilleur" (= une meilleure personne). L'un est infiniment plus louable que l'autre. À quoi bon être en parfaite forme ou parler plusieurs langues si l'on n'a pas une seconde pour aider les autres ?

- Ne désire pas que les choses se déroulent comme tu aimerais qu'elles se déroulent ; souhaite plutôt que tout se passe comme c'est effectivement le cas. Alors tout ira bien dans ta vie.

- Comment ne jamais être déçu ? En se réjouissant de ce qu'il s'est passé, que l'événement soit positif ou (a priori) négatif.

- Une seule et unique chose cause le malheur, on appelle cela l'attachement.

- Réfléchir à notre finitude a souvent pour effet de nous donner un coup de fouet plutôt que nous attrister. Pourquoi ? Parce que cela nous apporte de la clarté.

- Bien des anciens n'ont d'autres preuves que leur âge pour prouver qu'ils vivent depuis déjà longtemps.

- Ce n'est pas à proprement parler que la vie est courte, c'est plutôt que nous en gaspillons une grande partie.

- L'esprit qui réfléchit sans repos est comparable à un sol cultivé sans relâche : il risque de devenir infertile.

- La croyance populaire veut que seuls les gens libres puissent être instruits ; les Stoïciens affirment à l'inverse que seuls les gens instruits peuvent être libres.